lundi 30 mai

A 13h30 heure française, Jean-Pierre Dick a appelé son équipe à terre pour l’informer que le foil bâbord était très sérieusement abîmé et inutilisable. StMichel-Virbac naviguait à ce moment-là au reaching dans 18 nœuds de vent.

Dans un premier temps, JP n’a pas constaté de dégâts collatéraux entre autres sur la coque et l’outrigger (pièce en carbone qui maintient le mât latéralement) et souhaitait continuer sa route vers l’arrivée, les Sables d’Olonne.

Dans un deuxième temps, après un audit approfondi du foil abîmé et de l’étude de la météo (une dépression se creuse au milieu de l’Atlantique), JP craint que le tip (pièce verticale du foil) ne se désolidarise et ne vienne abîmer l’outrigger. Dans ce cas, l’intégrité du mât pourrait être atteinte.

StMichel-Virbac se déroute donc vers Newport où l’équipe technique rejoindra Jean-Pierre pour retirer le foil cassé afin que StMichel-Virbac reprenne la course vers les Sables d’Olonne.