Eric Bellion

Comme Un Seul Homme

Eric Bellion a l’expérience des tours du monde, du grand large et de la difficulté, mais pas celle du solitaire qu’il prépare activement…

Découvrir la bio

Portrait

40 ans - PARIS - FRANCE

Aventurier au grand coeur ? Il y a de ça, mais c’est un peu réducteur pour la tête bien faite d’Eric Bellion. Eric est notamment diplômé de l’Ecole de Management de Lyon et de la Copenhagen Business School. Formateur en management spécialisé dans le handicap et la diversité et consultant en communication et mécénat, il se lance dans son premier Vendée Globe avec l’idée forte de promouvoir la richesse de la différence. Et c’est loin d’être des paroles en l’air…

Car ceux qui suivent la voile connaissent son nom depuis une bonne décennie, pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’à 26 ans, avec deux copains, Eric a réussi l’exploit de boucler un tour du monde par les trois caps sur un petit voilier spartiate de 8,60 m seulement. C’était le « Défi Kifouine », grande aventure initiatique qu’Eric Bellion va poursuivre avec deux autres superbes projets porteurs de sens : le Défi Intégration entre 2007 et 2010 et Team Jolokia ensuite.

Sur le Défi Intégration, Eric est le skipper d’un équipage mixte valides/handicapés qui réussit notamment l’exploit d’établir un chrono de référence (68 jours) sur le parcours de Port Louis du Morbihan à Port Louis de l’Ile Maurice. Pour Eric, handicap ne rime pas avec incapacité, mais au contraire “la performance peut naître de la difference”. Ce sera le cas aussi à bord de Team Jolokia, un bateau de course également mené par un équipage mixte et qui parviendra à performer sur les plus grandes épreuves en équipage.

Eric Bellion a donc l’expérience des tours du monde, du grand large et de la difficulté, mais pas celle du solitaire qu’il prépare activement… au sein de l’écurie Mer Agitée d’un certain Michel Desjoyeaux. Sur le Vendée Globe 2016, à bord de l’ex DCNS remis au goût du jour, il n’aura pas l’ambition de jouer les premiers rôles mais encore une fois de porter un projet collectif : « Comme un seul homme ». En clair, les 14 entreprises mécènes de son projet participent à un jeu destiné à promouvoir la différence. Chacune d’entre elles doit réaliser cinq témoignages videos sur cinq valeurs : oser la difference, faire confiance, innover, viser la performance collective et exulter en équipe. Pour faire passer encore un peu plus le message, tout autour de la planète.

 

Lire la suite

Palmarès

2007
  • Défi Intégration
  • Record océanique à la voile Port Louis Morbihan/Port Louis Maurise (68j)
2011
  • Participation à la Fasnet Race, l’Armen Race et au Record SNSM
2015
  • Transat Jacques Vabre – 7e (S. Goodchild)
Eric Bellion

Monocoque IMOCA

IMOCA60 Comme Un Seul Homme

Une machine célèbre, puisque ce bateau fut la monture de Marc Thiercelin sous les couleurs de DCNS, qui démâtera dans l’édition 2008/2009 du Vendée Globe. Construit dans le même moule de coque que le regretté Generali de Yann Eliès, ce 60 pieds a ensuite été racheté pour servir au tournage du film « En Solitaire » de Christophe Offenstein, avec François Cluzet dans le rôle principal. C’est encore un
bon voilier, parfaitement capable de boucler la boucle… surtout qu’il vient d’être remis au goût du jour par Mer Agitée sous la direction de Michel Desjoyeaux.

Fiche technique

Bateau

Fiche technique

Architecte : Finot-Conq
Chantier : Multiplast (Vannes)
Date de lancement : 31 mai 2008
Longueur : 18,28 m
Largeur : 5,85 m
Tirant d'eau : 4,50 m
Déplacement (poids) : 8 tonnes
Voile quille : Acier
Surface de voiles au près : 350 m²
Surface de voiles au portant : 610 m²

Contacter

Presse

Tristan Evrard Agence Presse & Play