Guillermo Altadill

Hugo Boss

Peu de marins ont un CV aussi fourni et diversifié que celui de Guillermo Altadill. Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’Espagnol de 51 ans vivant à Giron s’est engagé autour du monde à neuf reprises au long de sa carrière, dont quatre fois sur la Volvo Ocean Race.

Découvrir la bio

Portrait

43 ans - BARCELONE - ESPAGNE

Peu de marins ont un CV aussi fourni et diversifié que celui de Guillermo Altadill. Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’Espagnol de 51 ans vivant à Giron s’est engagé autour du monde à neuf reprises au long de sa carrière, dont quatre fois sur la Volvo Ocean Race. Altadill est originaire de Barcelone et issu d’une famille de marins. Il commence à naviguer avec ses parents à l’âge de six ans, mais choisit rapidement de se tourner vers la compétition, d’abord en Optimist puis en Vaurien – petit dériveur de double, ce qui lui permet d’intégrer le circuit des championnats internationaux majeurs.

Sa carrière Olympique débute en 1979 en Finn, support sur lequel il concentrera ses efforts pendant huit ans, même si Altadill admet qu’il n’a pas la carrure d’athlète nécessaire pour s’imposer dans cette série des poids lourds de la voile Olympique. Il change ensuite de série, d’abord en Soling puis en Tornado, sur lesquels il régate au cours des années 1990.

Bien qu’Altadill ait tenté par cinq fois les sélections pour intégrer l’équipe Espagnole Olympique en tant que compétiteur, sans succès, il a néanmoins participé à cinq Olympiades à d’autres postes, dont celui d’entraîneur des skippers de Tornado Fernando Echavarri et Anton Paz en 1996 quand ils remportent la médaille d’or aux JO d’Atlanta.

A cette époque, la carrière d’Altadill est loin de se limiter à la voile Olympique. Il participe à sa première course au large en 1987 et s’aligne sur la Whitbread 1989-90 avec l’équipage Espagnol de Fortuna. Il à participé à trois autres éditions du tour du monde en équipage depuis, d’abord sur le puissant Volvo 60 Galicia Pescanova en 93, puis il monte sur la deuxième marche du podium avec l’équipage d’ASSA ABLOY en 2001-02 et dernière participation en date, l’édition 2005-06 avec Ericsson.

Mais question tour du monde, Altadill accumule surtout les succès en multicoques. En 2000, il rejoint l’équipe d’élites menée par l’actuel dirigeant du Team Emirates New Zealand, Grant Dalton, sur Club Med, à bord duquel ils remportent The Race. Il fait ensuite partie de l’équipage de Steve Fossett sur le catamaran géant Cheyenne qui établit le record du tour du monde sans escale en 2004.

Altadill n’a pas toujours eu la même réussite sur ses tentatives autour du monde, notamment sa tentative de record avec Dame Ellen MacArthur au cours de laquelle ils démâtent au milieu de l’Océan Indien, mais aussi sur la Barcelona World Race qu’il coure avec l’Américain Jonathan McKee sur Estrella Damm et qui sera avortée à Cape Town.

Le hasard veut qu’Altadill ait été le premier skipper de Neutrogena, le plan Farr de 2007 lancé sous le nom Estrella Damm. Le bateau a depuis été présent sur deux Vendée Globe, sous le nom BT avec Sébastien Josse en 2008, puis en 2012-13 quand Alex Thomson le mène à bon port sous les couleurs d’HUGO BOSS avec à la clé la troisième marche du podium.

Guillermo a l’expérience du double en IMOCA 60, avec la Barcelona World Race ou sa deuxième place avec Alex Thomson sur la Transat Jacques Vabre en 2011, laissant derrière eux bon nombre de bateaux plus récents, mais il n’a pas encore couru en solitaire. Il imagine cette expérience comme le chant du signe de sa carrière : « Je voudrais que ma dernière course autour du monde soit en solitaire. J’aimerais beaucoup terminé ma carrière avec un Vendée Globe. »

Lire la suite

Palmarès

1999
  • Rolex Fasnet Race – 2e
2001
  • Record de Tour du monde sans escale – 62 jours
  • The Race – Vainqueur
  • Rolex Sydney Hobart – Vainqueur
2003
  • Trophée Jules Verne
  • Volvo Ocean Race – 2e
2006
  • Volvo Ocean Race
2008
  • Barcelona World Race – Abandon (J. McKee)
2009
  • Rolex Fastnet Race
  • Volvo Ocean Race
2011
  • Transat Jacques Vabre – 2e (A. Thomson)
  • Transatlantic Race – 3e (Leopard 3)
2013
  • Sydney Hobart – Vainqueur
2015
  • Transat Jacques Vabre – Abandon (A. Thomson)
  • Barcelona World Race – 2e (J. Muñoz)
Guillermo Altadill

Monocoque IMOCA

IMOCA60 Hugo Boss