Kito De Pavant

Bastide-Otio

Kito de Pavant fait partie de ces marins rapides, inspirés stratégiquement et toujours capables de gagner sur une ou plusieurs coques. Son talent est unanimement reconnu et c’est pour cela qu’il navigue à l’occasion avec d’autres grands : Jean Le Cam, Yves Le Blévec, François Gabart, Pietro D’Ali…

Découvrir la bio

Portrait

55 ans - MONTFERRIER SUR LEZ - FRANCE

Il y a du Corto Maltese dans la gueule cassée de Kito de Pavant. Le sudiste est un baroudeur, un marin atypique qui ne fait rien comme tout le monde. Mais qui le fait bien. Il faut avoir lu son livre « Le plus grand navigateur de tout l’étang » pour se faire une petite idée du personnage. Un gamin à qui son père donne le virus en le lançant sur un minuscule voilier de bois construit de ses mains. Et vogue la galère sur le plan d’eau du village : St-Pardoux-la-rivière…

Depuis, les étangs sont devenus océans et Kito (ainsi rebaptisé parce que sa petite soeur n’arrivait pas à prononcer « Christophe ») a baroudé et encore baroudé. Sur toutes les mers du monde. L’Atlantique, il l’a traversé une bonne quarantaine de fois, en convoyage – un de ses premiers métiers – et en course. L’étang du Périgord délaissé pour les rives chaudes de la Méditerranée et le regard tourné vers tout ce qui ressemble à un horizon à conquérir, Kito de Pavant est fils du vent. Il s’est révélé en 2002, raflant une magnifique victoire sur la Solitaire du Figaro à la barbe des Bretons qu’il taquine volontiers amicalement le soir venu, à l’escale. Ou qu’il reçoit à l’occasion sur son bout de plage de l’Espiguinguette, du côté de la Camargue.

Voilà pour le folklore. Côté sportif, Kito de Pavant fait surtout partie de ces marins rapides, inspirés stratégiquement et toujours capables de gagner sur une ou plusieurs coques. Son talent est unanimement reconnu et c’est pour cela qu’il navigue à l’occasion avec d’autres grands : Jean Le Cam, Yves Le Blévec, François Gabart, Pietro D’Ali…

Une incroyable malchance l’a fait ravaler bien trop tôt ses ambitions de Vendée Globe en 2008 et 2012 et chacun se souvient de son insondable détresse à devoir abandonner la course de ses rêves… mais c’est du passé tout ça ! De nouveau à l’attaque, Kito a bien l’intention de boucler le tour et de se mêler à la bagarre. Il en a les moyens à bord de l’ex-bateau de Jean-Pierre Dick.

Lire la suite

Palmarès

Avant
  • 5 Solitaire du Figaro
  • 2 Transat Jacques Vabre
2002
  • Solitaire du Figaro – Vainqueur
2003
  • Tour de France à la Voile – Vainqueur
2005
  • Solitaire du Figaro – 3e
  • Transat Jacques Vabre – 3e
2006
  • Transat AG2R – Vainqueur
  • Solo Mediterannée – Vainqueur
  • Vakko Odysée Cannes-Istanbul – 2e
2007
  • Transat B to B – 2e
  • Transat Jacques Vabre – 6e (S. Col)
  • Tour de France à la Voile – 2e
2008
  • Vendée Globe – Abandon
  • 1000 Milles Britanny Ferries – Vainqueur
2009
  • Transat Jacques Vabre – 2e (F. Gabart)
  • Istanbul Europa Race – 2e
2010
  • Route du Rhum – Abandon
  • Solitaire du Figaro – 9e
2011
  • Transat Jacques Vabre – 5e (Y. Régniau)
  • Barcelona World Race – Abandon (S. Audigane)
2012
  • Vendée Globe – Abandon
2013
  • Transat Jacques Vabre – 2e (Multi50)
  • GD Prix Guyader – Vainqueur
  • Record Marseille-Carthage – 17,15 noeuds de VM
  • Fastnet Race – 4e
  • Gd Prix de Prince de Bretagne – 4e (Multi50)
  • Gd Prix de Fécamp – 3e (Multi50)
2014
  • Route du Rhum – 3e (Classe 40)
  • Transat AG2R – 12e (Figaro)
2015
  • Transat Jacques Vabre – Abandon
Kito De Pavant

Monocoque IMOCA

IMOCA60 Bastide-Otio

Ce plan VPLP-Verdier de deuxième génération lancé en 2010 a un sacré palmarès puisque c’est avec lui que Jean-Pierre Dick s’est adjugé la Transat Jacques Vabre et la Barcelona World Race en 2011. Une très belle machine… et Kito connaît bien le style puisque son ancien Groupe Bel était le sistership de Safran… autrement dit un des deux bateaux précurseurs de la très efficace association entre les cabinets d’architecte VPLP et Guillaume Verdier.

Fiche technique

Bateau

Fiche technique

Anciens noms du bateau : Virbac-Paprec 3, Hugo Boss
Architecte : VPLP-Verdier
Chantier : Cookson Boats (Nouvelle Zélande)
Date de lancement : 06 mai 2010
Longueur : 18,28 m
Largeur : 5,70 m
Tirant d'eau : 4,50 m
Déplacement (poids) : 7,8 tonnes
Nombre de dérives : NC
Hauteur mât : 29 m
Voile quille : Acier
Surface de voiles au près : 300 m2
Surface de voiles au portant : 590 m2

Contacter

Presse

Cécile Gutierrez